I- LE LIEU (Deutéronome 12.1-14 ; Exode 20.24 ; Matthieu 18.20)


    Nous savons que toutes les choses qui arrivèrent à Israël ont éé écrites pour nous servir d’avertissement (1 Co 10.11 ; 9.9-10). C’est ainsi que nous allons découvrir dans la manière dont les Israélites devaient se réunir des renseignements utilises pour les enfants de Dieu dans la période actuelle.


    Comme nous l’avons vu dans la leçon précédente, la séparation du mal est une exigence divine liée à la nature même de Dieu : « SOYEZ SAINTS (c’est-à-dire séparés du mal) CAR MOI JE SUIS SAINT (1 Pierre 1.16) ; les rois premiers versets de ce chapitre 12 du Deutéronome nous le rappellent. Le verset 8 est aussi important : nous n’avons pas à faire ce qui est bon à nos propres yeux mais à obéir aux enseignements divins.


    Caractéristiques du lieu de rassemblement pour l’israélite


    - ……………… ……………. Dt 12.5, 11, 14, 18, 21, 26

    - ………………… …………… Dt 12.5, 13-14

    - …………………… ………………… Dt 12

    - ……………… ………………… Dt 12 :5 (E expressions)

    - ……………… …………… Une plénitude !

    - ………………… …………………………. Dt 12.10


    Le passage du Jourdain nous parle, en figure, de notre mort et de notre résurrection avec Christ (Jo 4.1-9 ; Col 3.1-3). L’habitation dans le pays de Canaan nous fait penser à notre propre héritage spirituel et à notre position en Christ (Ph 3.20-21 ; Ep 2.6). Le repos à l’égard de tous nos ennemis nous parle de la liberté et du repos que nous procure l’œuvre de la croix (Hb 2.14-15 ; Col 2.13-15). Oui, seules les personnes sauvées, libérées d’elles-mêmes, comprenant leur position en Christ dans les lieux célestes, goûtant la paix de Dieu dans leur cœur, peuvent réaliser pleinement privilège d’être des adorateurs.


    Caractéristiques du lieu de rassemblement pour le chrétien


    - ……………… ………………………….. Ex 40. 34-35
    - …………… ……………………. 2 Ch. 7, 1-2
    - …………… ……………………….. Ep 2.22

    ……………… …………………. Mt 18.20

    - ………… ………………………. Mt 18.20

    - L’humilité, ch 18, v ……… ………….. à v ……… ………….
    - L’accueil, ch 18, v …………… ………………
    - L’exemple (contraire de l’occasion de chute), ch 18, v …… …………… à V ……
    - La sanctification, ch 18, v ……… … à v …… ………..
    - Le respect et l’amour des perdus, ch 18, v ……… ………. À v ………… …………
    - La réconciliation, ch ch 18, v ……… ………. À v … …………………
    - Le pardon, ch 18, v ……… ………. À v …… ………………

    …………… ……………….. Ac 20.7-12 ; Rm 16. 3-5 ; 1 Co 16.19 ; Col 4.15


    Pour des questions de commodités on peut se réunir dans une salle affectée à cet usage, mais soulignons que la présence du Seigneur n’est pas liée à un bâtiment quelque : il est au milieu des deux ou trois assemblés à son nom.


    - ………………


    II- LE NOM


    - …………………

    - ………………………… …………. 1 Co 1.1-3

    - ……… …………………….. Hb 2.12

    - ……………… ………………….. Ep 4.15-16

    - ……………… ………….. Ep 1.22-23

    - ………… ………………………….. 1 Jn 3.1
    - …………… ……………………. Ac 11.26
    - ………… ……………………… Ph 1.1
    - ………… ……………………. Col 1 1-2
    - ……… ………………….. Ac 28.14-15
    - ……… ……………… Ap 17.6
    - ……… ………………….. 3 Jn 15

    - ……………… ……………. 1 Co 1.10-13

    - …………… ……………….. 1 Co 3.6-11

    - ………… ……………………. Ac 20.28 ; 1 Co 1.2 ; 10.32 ; 11.22 ; 15.9 ; 2 Th 1.4 ; 1 Tm 3.5, 15

    - ………… …………………… 1 Co 3. 1-7 ; cf Mt 23.10

    - ………………………


    Si nous sommes « un dans le christ Jésus » (Ga 3.28), si nous sommes « le corps de Christ et ses membres chacun en particulier » (1 Co 12.27), évitons tout ce qui détruit l’unité du témoignage chrétien. Cette unité ne sera réellement exprimée que si nous nous réclamons exclusivement du « beau nom qui a été invoqué sur nous » (Jc 2.7), non seulement dans notre marche individuelle mais aussi dans notre marche collective avec nos frères. Soyons pratiquement « un » afin que le monde croie … (Jn 17.21).


    ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………