- OUI- NON

    - Quand donc il leur eut dit : « c’est moi », ……

    - Moi, ……


    - OUI- NON

    - Jésus répondit : ……

    - Jésus répondit : …

    - Moi je suis né pour ceci, et c’est pour ceci que je suis venu dans le monde …

    - Nous avons une loi, et ……

    - Il y était écrit : …

    - …

    - OUI- NON

    - Celui qui l’a vu rend témoignage ; et ……

    - Va vers mes frères, et dis-leur : …

    - ……

    - ……

    - ……

    - …


    - OUI- NON

    Ces trois portions de versets sont exactement les mêmes.

    - Ce sont les v. ……., …… … et …… ….. (complète) du ch. 20


    ........ ........ ........
    ........ ........ ........
    ........ ........ ........


    ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………


    LE FILS DE DIEU M’A AIME ET S’EST LIVRE LUI-MÊME POUR MOI.
    (Épître aux Galates, chapitre 2, verset 20)


    - OUI- NON


    ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

    Jean 18:1-40

    1 Ayant dit ces choses, Jésus s’en alla avec ses disciples au delà du torrent du Cédron, où était un jardin, dans lequel il entra, lui et ses disciples. 

    2 Judas aussi, qui le livrait, connaissait le lieu; car Jésus s’y était souvent assemblé avec ses disciples. 

    3 Judas donc, ayant pris la compagnie de soldats, et des huissiers, de la part des principaux sacrificateurs et des pharisiens, vient là, avec des lanternes et des flambeaux et des armes.

    4 Jésus donc, sachant toutes les choses qui devaient lui arriver, s’avança et leur dit: Qui cherchez-vous? 

    5 Ils lui répondirent: Jésus le Nazaréen. Jésus leur dit: C’est moi. Et Judas aussi qui le livrait était là avec eux. 

    6 Quand donc il leur dit: C’est moi, ils reculèrent, et tombèrent par terre. 

    7 Il leur demanda donc de nouveau: Qui cherchez-vous? Et ils dirent: Jésus le Nazaréen. 

    8 Jésus répondit: Je vous ai dit que c’est moi; si donc vous me cherchez, laissez aller ceux-ci, 

    9 -afin que fût accomplie la parole qu’il avait dite: De ceux que tu m’as donnés, je n’en ai perdu aucun.

    10 Simon Pierre donc, ayant une épée, la tira et frappa l’esclave du souverain sacrificateur et lui coupa l’oreille droite; et le nom de l’esclave était Malchus. 

    11 Jésus donc dit à Pierre: Remets l’épée dans le fourreau: la coupe que le Père m’a donnée, ne la boirai-je pas?

    12 La compagnie de soldats donc, et le chiliarque, et les huissiers des Juifs, se saisirent de Jésus et le lièrent, 

    13 et l’amenèrent premièrement à Anne; car il était beau-père de Caïphe, qui était souverain sacrificateur cette année-là. 

    14 Or Caïphe était celui qui avait donné aux Juifs le conseil, qu’il était avantageux qu’un seul homme pérît pour le peuple.

    15 Or Simon Pierre suivait Jésus, et l’autre disciple aussi; et ce disciple-là était connu du souverain sacrificateur, et il entra avec Jésus dans le palais du souverain sacrificateur; 

    16 mais Pierre se tenait dehors à la porte. L’autre disciple donc, qui était connu du souverain sacrificateur, sortit, et parla à la portière, et fit entrer Pierre. 

    17 La servante qui était portière dit donc à Pierre: Et toi, n’es-tu pas des disciples de cet homme? Lui dit: Je n’en suis point. 

    18 Or les esclaves et les huissiers, ayant allumé un feu de charbon, se tenaient là, car il faisait froid, et ils se chauffaient; et Pierre était avec eux, se tenant là et se chauffant.

    19 Le souverain sacrificateur donc interrogea Jésus touchant ses disciples et touchant sa doctrine. 

    20 Jésus lui répondit: Moi, j’ai ouvertement parlé au monde; j’ai toujours enseigné dans la synagogue, et dans le temple où tous les Juifs s’assemblent, et je n’ai rien dit en secret. 

    21 Pourquoi m’interroges-tu? Interroge sur ce que je leur ai dit ceux qui m’ont entendu; voilà, ils savent, eux, ce que moi j’ai dit. 

    22 Or comme il disait ces choses, un des huissiers qui se tenait là donna un soufflet à Jésus, disant: Réponds-tu ainsi au souverain sacrificateur? 

    23 Jésus lui répondit: Si j’ai mal parlé, rends témoignage du mal; mais si j’ai bien parlé, pourquoi me frappes-tu? 

    24 Anne donc l’avait envoyé lié à Caïphe, le souverain sacrificateur.

    25 Et Simon Pierre se tenait là, et se chauffait; ils lui dirent donc: Et toi n’es-tu pas de ses disciples? Il le nia, et dit: Je n’en suis point. 

    26 L’un d’entre les esclaves du souverain sacrificateur, parent de celui à qui Pierre avait coupé l’oreille, dit: Ne t’ai-je pas vu, moi, dans le jardin avec lui? 

    27 Pierre donc nia encore; et aussitôt le coq chanta.

    28 Ils mènent donc Jésus de chez Caïphe au prétoire (or c’était le matin); et eux-mêmes, ils n’entrèrent pas au prétoire, afin qu’ils ne fussent pas souillés; mais qu’ils pussent manger la pâque. 

    29 Pilate donc sortit vers eux, et dit: Quelle accusation portez-vous contre cet homme? 

    30 Ils répondirent et lui dirent: Si cet homme n’était pas un malfaiteur, nous ne te l’eussions pas livré. 

    31 Pilate donc leur dit: Prenez-le, vous, et jugez-le selon votre loi. Les Juifs donc lui dirent: Il ne nous est pas permis de faire mourir personne; 

    32 afin que fût accomplie la parole que Jésus avait dite, indiquant de quelle mort il devait mourir.

    33 Pilate donc entra encore dans le prétoire, et appela Jésus, et lui dit: Toi, tu es le roi des Juifs? 

    34 Jésus lui répondit: Dis-tu ceci de toi-même, ou d’autres te l’ont-ils dit de moi? 

    35 Pilate répondit: Suis-je Juif, moi? Ta nation et les principaux sacrificateurs t’ont livré à moi; qu’as-tu fait? 

    36 Jésus répondit: Mon royaume n’est pas de ce monde. Si mon royaume était de ce monde, mes serviteurs auraient combattu, afin que je ne fusse pas livré aux Juifs; mais maintenant mon royaume n’est pas d’ici. 

    37 Pilate donc lui dit: Tu es donc roi? Jésus répondit: Tu le dis que moi je suis roi. Moi, je suis né pour ceci, et c’est pour ceci que je suis venu dans le monde, afin de rendre témoignage à la vérité. Quiconque est de la vérité, écoute ma voix. 

    38 Pilate lui dit: Qu’est-ce que la vérité? Et ayant dit cela, il sortit encore vers les Juifs; et il leur dit: Moi, je ne trouve aucun crime en lui;

    39 mais vous avez une coutume, que je vous relâche quelqu’un à la Pâque; voulez-vous donc que je vous relâche le roi des Juifs? 

    40 Ils s’écrièrent donc tous encore, disant: Non pas celui-ci, mais Barabbas. Or Barabbas était un brigand.

    Jean 19:1-42

    1 Alors donc Pilate prit Jésus et le fit fouetter. 

    2 Et les soldats, ayant tressé une couronne d’épines, la mirent sur sa tête, et le vêtirent d’un vêtement de pourpre, 

    3 et vinrent à lui et dirent: Salut, roi des Juifs! Et ils lui donnaient des soufflets.

    4 Et Pilate sortit encore et leur dit: Voici, je vous l’amène dehors, afin que vous sachiez que je ne trouve en lui aucun crime. 

    5 Jésus donc sortit dehors, portant la couronne d’épines et le vêtement de pourpre. Et il leur dit: Voici l’homme! 

    6 Quand donc les principaux sacrificateurs et les huissiers le virent, ils s’écrièrent, disant: Crucifie, crucifie-le! Pilate leur dit: Prenez-le, vous, et le crucifiez; car moi je ne trouve pas de crime en lui. 

    7 Les Juifs lui répondirent: Nous avons une loi, et selon notre loi il doit mourir, car il s’est fait Fils de Dieu.

    8 Quand donc Pilate entendit cette parole, il craignit davantage, 

    9 et il entra de nouveau dans le prétoire, et dit à Jésus: D’où es-tu? Et Jésus ne lui donna pas de réponse. 

    10 Pilate donc lui dit: Ne me parles-tu pas? Ne sais-tu pas que j’ai le pouvoir de te relâcher, et que j’ai le pouvoir de te crucifier? 

    11 Jésus répondit: Tu n’aurais aucun pouvoir contre moi, s’il ne t’était donné d’en haut; c’est pourquoi celui qui m’a livré à toi a plus de péché.

    12 Dès lors Pilate cherchait à le relâcher; mais les Juifs criaient, disant: Si tu relâches celui-ci, tu n’es pas ami de César; quiconque se fait roi, s’oppose à César. 

    13 Pilate donc, ayant entendu ces paroles, amena Jésus dehors, et s’assit sur le tribunal, dans le lieu appelé le Pavé, 

    14 et en hébreu Gabbatha; (or c’était la Préparation de la Pâque, c’était environ la sixième heure;) et il dit aux Juifs: Voici votre roi! 

    15 Mais ils crièrent: Ote, ôte! crucifie-le! Pilate leur dit: Crucifierai-je votre roi? Les principaux sacrificateurs répondirent: Nous n’avons pas d’autre roi que César. 

    16 Alors donc il le leur livra pour être crucifié; et ils prirent Jésus, et l’emmenèrent.

    17 Et il sortit portant sa croix, et s’en alla au lieu appelé lieu du crâne, qui est appelé en hébreu Golgotha, 

    18 où ils le crucifièrent, et deux autres avec lui, un de chaque côté, et Jésus au milieu.

    19 Et Pilate fit aussi un écriteau, et le plaça sur la croix; et il y était écrit: Jésus le Nazaréen, le roi des Juifs. 

    20 Plusieurs des Juifs donc lurent cet écriteau, parce que le lieu où Jésus fut crucifié était près de la ville; et il était écrit en hébreu, en grec, en latin. 

    21 Les principaux sacrificateurs des Juifs donc dirent à Pilate: N’écris pas: Le roi des Juifs; mais que lui a dit: Je suis le roi des Juifs. 

    22 Pilate répondit: Ce que j’ai écrit, je l’ai écrit.

    23 Les soldats donc, quand ils eurent crucifié Jésus, prirent ses vêtements et en firent quatre parts, une part pour chaque soldat. Ils prirent aussi la tunique. Or la tunique était sans couture, tissée tout d’une pièce depuis le haut jusqu’en bas. 

    24 Ils dirent donc entre eux: Ne la déchirons pas, mais jetons-la au sort, à qui elle sera,-afin que l’écriture fût accomplie, qui dit: “Ils ont partagé entre eux mes vêtements, et ils ont jeté le sort sur ma robe”. Les soldats donc firent ces choses.

    25 Or, près de la croix de Jésus, se tenaient sa mère, et la soeur de sa mère, Marie, femme de Clopas, et Marie de Magdala. 

    26 Jésus donc voyant sa mère, et le disciple qu’il aimait se tenant là, dit à sa mère: Femme, voilà ton fils. 

    27 Puis il dit au disciple: Voila ta mère. Et dès cette heure-là, le disciple la prit chez lui.

    28 Après cela Jésus, sachant que toutes choses étaient déjà accomplies, dit, afin que l’écriture fût accomplie: J’ai soif. 

    29 Il y avait donc là un vase plein de vinaigre. Et ils emplirent de vinaigre une éponge, et, l’ayant mise sur de l’hysope, ils la lui présentèrent à la bouche. 

    30 Quand donc Jésus eut pris le vinaigre, il dit: C’est accompli. Et ayant baissé la tête, il remit son esprit.

    31 Les Juifs donc, afin que les corps ne demeurassent pas sur la croix en un jour de sabbat, puisque c’était la Préparation (car le jour de ce sabbat-là était grand), firent à Pilate la demande qu’on leur rompît les jambes, et qu’on les ôtât. 

    32 Les soldats donc vinrent et rompirent les jambes du premier, et de l’autre qui était crucifié avec lui. 

    33 Mais étant venus à Jésus, comme ils virent qu’il était déjà mort, ils ne lui rompirent pas les jambes; 

    34 mais l’un des soldats lui perça le côté avec une lance; et aussitôt il en sortit du sang et de l’eau. 

    35 Et celui qui l’a vu rend témoignage; et son témoignage est véritable; et lui sait qu’il dit vrai, afin que vous aussi vous croyiez. 

    36 Car ces choses sont arrivées afin que l’écriture fût accomplie: “Pas un de ses os ne sera cassé”. 

    37 Et encore une autre écriture dit: “Ils regarderont vers celui qu’ils ont percé”.

    38 après ces choses, Joseph d’Arimathée, qui était disciple de Jésus, en secret toutefois par crainte des Juifs, fit à Pilate la demande d’ôter le corps de Jésus; et Pilate le permit. Il vint donc et ôta le corps de Jésus. 

    39 Nicodème aussi, celui qui au commencement était allé de nuit à Jésus, vint, apportant une mixtion de myrrhe et d’aloès, d’environ cent livres. 

    40 Ils prirent donc le corps de Jésus, et l’enveloppèrent de linges, avec les aromates, comme les Juifs ont coutume d’ensevelir. 

    41 Or il y avait, au lieu où il avait été crucifié, un jardin, et dans le jardin un sépulcre neuf, dans lequel personne n’avait jamais été mis. 

    42 Ils mirent donc Jésus là, à cause de la Préparation des Juifs, parce que le sépulcre était proche.

    Jean 20:1-31

    1 Et le premier jour de la semaine, Marie de Magdala vint le matin au sépulcre, comme il faisait encore nuit; et elle voit la pierre ôtée du sépulcre. 

    2 Elle court donc, et vient vers Simon Pierre et vers l’autre disciple que Jésus aimait, et elle leur dit: On a enlevé du sépulcre le Seigneur, et nous ne savons où on l’a mis.

    3 Pierre donc sortit, et l’autre disciple, et ils s’en allèrent au sépulcre. 

    4 Et ils couraient les deux ensemble; et l’autre disciple courut en avant plus vite que Pierre, et arriva le premier au sépulcre; 

    5 et s’étant baissé, il voit les linges à terre; cependant il n’entra pas. 

    6 Simon Pierre donc, qui le suivait, arrive; et il entra dans le sépulcre; et il voit les linges à terre, 

    7 et le suaire qui avait été sur sa tête, lequel n’était pas avec les linges, mais plié en un lieu à part. 

    8 Alors donc l’autre disciple aussi, qui était arrivé le premier au sépulcre, entra, et il vit, et crut; 

    9 car ils ne connaissaient pas encore l’écriture, qu’il devait ressusciter d’entre les morts. 

    10 Les disciples s’en retournèrent donc chez eux.

    11 Mais Marie se tenait près du sépulcre, dehors, et pleurait. Comme elle pleurait donc, elle se baissa dans le sépulcre; 

    12 et elle voit deux anges vêtus de blanc, assis, un à la tête et un aux pieds, là où le corps de Jésus avait été couché. 

    13 Et ils lui disent: Femme, pourquoi pleures-tu? Elle leur dit: Parce qu’on a enlevé mon Seigneur, et je ne sais où on l’a mis. 

    14 Ayant dit cela, elle se tourna en arrière, et elle voit Jésus qui était là; et elle ne savait pas que ce fût Jésus. 

    15 Jésus lui dit: Femme, pourquoi pleures-tu? Qui cherches-tu? Elle, pensant que c’était le jardinier, lui dit: Seigneur, si toi tu l’as emporté, dis-moi où tu l’as mis, et moi je l’ôterai. 

    16 Jésus lui dit: Marie! Elle, s’étant retournée, lui dit en hébreu: Rabboni (ce qui veut dire, maître)! 

    17 Jésus lui dit: Ne me touche pas, car je ne suis pas encore monté vers mon Père; mais va vers mes frères, et dis-leur: Je monte vers mon Père et votre Père, et vers mon Dieu et votre Dieu. 

    18 Marie de Magdala vient rapporter aux disciples qu’elle a vu le Seigneur, et qu’il lui a dit ces choses.

    19 Le soir donc étant venu, ce jour-là, le premier de la semaine, et les portes du lieu où les disciples étaient, par crainte des Juifs, étant fermées, Jésus vint et se tint au milieu d’eux. Et il leur dit: Paix vous soit! 

    20 Et ayant dit cela, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples se réjouirent donc quand ils virent le Seigneur. 

    21 Jésus donc leur dit encore: Paix vous soit! Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie. 

    22 Et ayant dit cela, il souffla en eux, et leur dit: Recevez l’ Esprit Saint. 

    23 A quiconque vous remettrez les péchés, ils sont remis; et à quiconque vous les retiendrez, ils sont retenus.

    24 Or Thomas, l’un des douze, appelé Didyme, n’était pas avec eux quand Jésus vint. 

    25 autres disciples donc lui dirent: Nous avons vu le Seigneur. Mais il leur dit: A moins que je ne voie en ses mains la marque des clous, et que je ne mette mon doigt dans la marque des clous, et que je ne mette ma main dans son côté, je ne le croirai point.

    26 Et huit jours après, ses disciples étaient de nouveau dans la maison, et Thomas avec eux. Jésus vient, les portes étant fermées; et il se tint au milieu d’eux et dit: Paix vous soit! 

    27 Puis il dit à Thomas: Avance ton doigt ici, et regarde mes mains; avance aussi ta main, et mets-la dans mon côté; et ne sois pas incrédule, mais croyant. 

    28 Thomas répondit et lui dit: Mon Seigneur et mon Dieu! 

    29 Jésus lui dit: Parce que tu m’as vu, tu as cru; bienheureux ceux qui n’ont point vu et qui ont cru.

    30 Jésus donc fit aussi devant ses disciples beaucoup d’autres miracles, qui ne sont pas écrits dans ce livre. 

    31 Mais ces choses sont écrites afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu’en croyant vous ayez la vie par son nom.

    Jean 21:1-24

    1 Après ces choses, Jésus se manifesta encore aux disciples près de la mer de Tibérias; 

    2 et il se manifesta ainsi: Simon Pierre, et Thomas, appelé Didyme, et Nathanaël de Cana de Galilée, et les fils de Zébédée, et deux autres de ses disciples étaient ensemble. 

    3 Simon Pierre leur dit: Je m’en vais pêcher. Ils lui disent: Nous allons aussi avec toi. Ils sortirent, et montèrent dans la nacelle: et cette nuit-là ils ne prirent rien.

    4 Et le matin venant déjà, Jésus se tint sur le rivage; les disciples toutefois ne savaient pas que ce fût Jésus. 

    5 Jésus donc leur dit: Enfants, avez-vous quelque chose à manger? Ils lui répondirent: Non. 

    6 Et il leur dit: Jetez le filet au côté droit de la nacelle, et vous trouverez. Ils le jetèrent donc, et ils ne pouvaient plus le tirer, à cause de la multitude des poissons. 

    7 Ce disciple donc que Jésus aimait, dit à Pierre: C’est le Seigneur. Simon Pierre donc, ayant entendu que c’était le Seigneur, ceignit sa robe de dessus, car il était nu, et se jeta dans la mer. 

    8 Et les autres disciples vinrent dans la petite nacelle (car ils n’étaient pas loin de terre, mais à environ deux cents coudées), traînant le filet de poissons.

    9 Quand ils furent donc descendus à terre, ils voient là de la braise, et du poisson mis dessus, et du pain. 

    10 Jésus leur dit: Apportez quelques-uns des poissons que vous venez de prendre. 

    11 Pierre monta, et tira le filet à terre, plein de cent cinquante-trois gros poissons; et quoiqu’il y en eût tant, le filet n’avait pas été déchiré. 

    12 Jésus leur dit: Venez, dînez. Et aucun des disciples n’osait lui demander: Qui es-tu? sachant que c’était le Seigneur. 

    13 Jésus vient et prend le pain, et le leur donne, et de même le poisson. 

    14 Ce fut là la troisième fois déjà que Jésus fut manifesté aux disciples, après qu’il fut ressuscité d’entre les morts.

    15 Lors donc qu’ils eurent dîné, Jésus dit à Simon Pierre: Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu plus que ne font ceux-ci? Il lui dit: Oui, Seigneur, tu sais que je t’aime. Il lui dit: Pais mes agneaux. 

    16 Il lui dit encore une seconde fois: Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu? Il lui dit: Oui, Seigneur, tu sais que je t’aime. Il lui dit: Sois berger de mes brebis. 

    17 Il lui dit pour la troisième fois: Simon fils de Jonas, m’aimes-tu? Pierre fut attristé de ce qu’il lui disait pour la troisième fois: M’aimes-tu? Et il lui dit: Seigneur, tu connais toutes choses, tu sais que je t’aime. Jésus lui dit: Pais mes brebis. 

    18 En vérité, en vérité, je te dis: Quand tu étais jeune, tu te ceignais, et tu allais où tu voulais; mais quand tu seras devenu vieux, tu étendras les mains, et un autre te ceindra, et te conduira où tu ne veux pas. 

    19 Or il dit cela pour indiquer de quelle mort il glorifierait Dieu. Et quand il eut dit cela, il lui dit: Suis-moi.

    20 Pierre, se retournant, voit suivre le disciple que Jésus aimait, qui aussi, durant le souper, s’était penché sur sa poitrine, et avait dit: Seigneur, lequel est celui qui te livrera? 

    21 Pierre, le voyant, dit à Jésus: Seigneur, et celui-ci,-que lui arrivera-t-il? 

    22 Jésus lui dit: Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne, que t’importe? Toi, suis-moi. 

    23 Cette parole donc se répandit parmi les frères, que ce disciple-là ne mourrait pas. Et Jésus ne lui avait pas dit qu’il ne mourrait pas, mais: Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne, que t’importe?

    24 C’est ce disciple-là qui rend témoignage de ces choses, et qui a écrit ces choses, et nous savons que son témoignage est vrai. 

    25 Et il y a aussi plusieurs autres choses que Jésus a faites, lesquelles, si elles étaient écrites une à une, je ne pense pas que le monde même pût contenir les livres qui seraient écrits.