I – LE DEMONIAQUE LEGION : ( lire ch 5 v 1 à 20 )

    - … … dans ta maison …… ……..

    Ce sont donc ta famille et test amis qui doivent être les premiers témoins de ton changement de vie.

    - Il s’en alla et ……… ……….. dans la Décapole ……… ………. Et tous s’en étonnaient.

    Tu peux lire au chapitre 6, à partir du verset 53 le résultat du témoignage fidèle du démonique guéri. Alors qu’au verset 17 du chapitre 5 les habitants du pays avaient prié Jésus de quitter leur territoire, nous les voyons ici le prier de les laisser toucher ne fût-ce que le bord de son vêtement, ( ch 6 v 56 ).

    Si tu parles de Jésus autour de toi, comme de ton Sauveur personnel, tu verras certains de tes amis se tourner vers Lui.

    ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

    II – LA FILLE DE JAÏRUS : ( lie ch 5 v 21 à 24 et v 35 à 43 )

    - Et Jésus, ayant entendu les paroles qui avaient été prononcées, dit aussitôt au chef de synagogue : ……

    - OUI- NON

    ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

    III – JESUS MARCHE SUR LA MER : ( lire ch 6 v 45 à 52 )

    - Il s’en alla sur une montagne pour … …..

    - Mais lui, aussitôt, parla avec eux, et leur dit : ………… ……….

    ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

    IV – DEUX COMMANDEMENTS DE LA LOI DE MOÏSE : ( lire au chapitre 7 les verset 9 et 10 )

    - Car Moïse a dit : « , …… ……….. » et « ……….. »

    ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

    V – LA SOURCE DU MAL : ( lire ch 7 v 17 à 23 )

    - Puis il dit : …… ……. C’est là ce qui souille l’homme.

    - - OUI- NON

    - Du dedans, …… …………. Des hommes.

    ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

    VI – LA PUISSANCE DE JESUS : ( lire ch 7 v 31 à 37 )

    - Tous ceux qui le touchaient étaient …… …..

    - Ils étaint extrêmement étonnés, disant : …………………… ………

    ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

    VII – LE VERSET CACHE : ( ch 5 v …… ? )

    - Les 4 premiers mots doivent venir remplir les petits carrés vides
    - ............ ....
    - ............ .... SEULEMENT.

    ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………


    EXPLICATION DES MOTS DIFFICILES


    5.2 : Esprit impur : Ange qui a péché contre Dieu. Satan, le diable, est devenu son chef.

    5.4 : Rompu : Brisé, cassé. Dompter : Soumettre par la force.

    5.5 : Se meurtrissant : se donnant des coups, se blessant.

    5.6 : Se prosterna : Après s’être à genoux, s’inclina jusqu’à mettre son front par terre.

    5.7 : Je t’adjure : Je te supplie beaucoup. Ne me tourmente pas : Ne m’importune pas ; ne me punis pas en me faisant souffrir.

    5.10 : Instamment : Beaucoup, en insistant.

    5.11 : Pourceaux : Porcs cochons. Paissait : Verbe paitre : manger en broutant.

    5. 15 : Démoniaque : Celui dont la volonté est dominée par un démon ( ange de Satan ) qui, habitant en lui, le pousse à faire le mal.

    5.17 : Territoire : Pays.

    5.22 : Synagogue : Salle servant de lieu de rencontre aux Juifs : ils s’y réunissaient le jour du Sabbat pour lire la Bible.

    5.23 : Ma fille est à l’extrémité : Ma fille est près de mourir.

    5.43 : il leur commanda expressément : il leur ordonna d’une façon très nette, très précise.

    6.48 : Se tourmenter : Se donner beaucoup de peine et de souci. Quatrième veille de la nuit : A l’époque du Seigneur la nuit était divisée ( selon la coutume roumaine ) en 4 « veilles » de 3 heures chacune. Ici c’est donc entre 3 heures et 6 heures du matin.

    6.51 : Excessivement : Extrêmement.

    6.53 : La contrée : La région. Ils abordèrent : ils touchèrent terre ; la barque toucha la rive.

    6.55 : Pays d’alentour : toute la région environnante.

    7.9 : Vous annulez : Vous supprimez. Tradition : Coutume, habitude.

    7.10 : Honore : respecte. Médira : Dira du mal, maudira.

    7.18 : Souiller : Salir.

    7.22 : Fraude : Tromperie ; acte de mauvaise foi.

    7.22 : L’impudicité : Le manque de pudeur, de discrétion.


    Marc 5:1-43

    1 Et ils arrivèrent à l’autre rive de la mer, dans le pays des Gadaréniens. 

    2 Et aussitôt, comme il sortait de la nacelle, un homme possédé d’un esprit immonde, 

    3 et qui avait sa demeure dans les sépulcres, sortant des sépulcres, le rencontra; et personne ne pouvait le lier, pas même avec des chaînes; 

    4 car souvent, quand il avait été lié de fers aux pieds et de chaînes, il avait rompu les chaînes et mis les fers en pièces, et personne ne pouvait le dompter. 

    5 Et il était continuellement, de nuit et de jour, dans les sépulcres et dans les montagnes, criant et se meurtrissant avec des pierres. 

    6 Et voyant Jésus de loin, il courut et se prosterna devant lui; 

    7 et, criant avec une voix forte, il dit: Qu’il y a-t-il entre moi et toi, Jésus, Fils du Dieu Très-haut? Je t’adjure par Dieu, ne me tourmente pas. 

    8 Car il lui disait: Sors de cet homme, esprit immonde! 

    9 Et il lui demanda: Quel est ton nom? Et il lui dit: J’ai nom Légion, car nous sommes plusieurs. 

    10 Et il le priait instamment pour qu’il ne les envoyât pas hors du pays. 

    11 Et il y avait là, vers la montagne, un grand troupeau de pourceaux qui paissait. 

    12 Et ils le prièrent, disant: Envoie-nous dans les pourceaux, afin que nous entrions en eux. 

    13 Et aussitôt Jésus le leur permit. Et les esprits immondes, sortant, entrèrent dans les pourceaux, et le troupeau se rua du haut de la côte dans la mer; or ils étaient environ deux mille; et ils furent étouffés dans la mer. 

    14 Et ceux qui les paissaient s’enfuirent, et portèrent la nouvelle dans la ville et dans les campagnes. Et ils sortirent pour voir ce qui était arrivé; 

    15 et ils viennent vers Jésus, et voient le démoniaque, assis, vêtu, et dans son bon sens, celui qui avait Légion; et ils eurent peur. 

    16 Et ceux qui avaient vu ce qui s’était passé, leur racontèrent ce qui était arrivé au démoniaque et ce qui concernait les pourceaux; 

    17 et ils se mirent à le prier de s’en aller de leur territoire.

    18 Et comme il montait dans la nacelle, celui qui avait été démoniaque le pria de permettre qu’il fût avec lui. 

    19 Et il ne le lui permit pas, mais lui dit: Va dans ta maison, vers les tiens, et raconte-leur tout ce que le Seigneur t’a fait, et comment il a usé de miséricorde envers toi. 

    20 Et il s’en alla, et se mit à publier en Décapolis tout ce que Jésus lui avait fait; et tous s’en étonnaient.

    21 Et Jésus, ayant encore repassé à l’autre rive, dans la nacelle, une grande foule se rassembla auprès de lui; et il était au bord de la mer. 

    22 Et un des chefs de synagogue, nommé Jaïrus, vient; et le voyant, il se jette à ses pieds; 

    23 et il le suppliait instamment, disant: Ma fille est à l’extrémité; je te prie de venir et de lui imposer les mains, afin qu’elle soit sauvée, et qu’elle vive. 

    24 Et il s’en alla avec lui; et une grande foule le suivit, et elle le pressait.

    25 Et une femme qui avait une perte de sang depuis douze ans, 

    26 et qui avait beaucoup souffert d’un grand nombre de médecins, et avait dépensé tout son bien, et n’en avait retiré aucun profit, mais plutôt allait en empirant, 

    27 ayant ouï parler de Jésus, vint dans la foule par derrière, et toucha son vêtement; 

    28 car elle disait: Si je touche, ne fût-ce que ses vêtements, je serai guérie. 

    29 aussitôt son flux de sang tarit; et elle connut en son corps qu’elle était guérie du fléau. 

    30 Et aussitôt Jésus, connaissant en lui-même la puissance qui était sortie de lui, se retournant dans la foule, dit: Qui a touché mes vêtements? 

    31 Et ses disciples lui dirent: Tu vois la foule qui te presse, et tu dis: Qui m’a touché? 

    32 Et il regardait tout à l’entour pour voir celle qui avait fait cela. 

    33 Et la femme, effrayée et tremblante, sachant ce qui lui était arrivé, vint et se jeta devant lui, et lui déclara toute la vérité. 

    34 Et il lui dit: Ma fille, ta foi t’a guérie; va en paix, et sois guérie de ton fléau.

    35 Comme il parlait encore, il vient des gens de chez le chef de synagogue, disant: Ta fille est morte; pourquoi tourmentes-tu encore le maître? 

    36 Et Jésus, ayant entendu la parole qui avait été dite, dit aussitôt au chef de synagogue: Ne crains pas, crois seulement. 

    37 Et il ne permit à personne de le suivre, sinon à Pierre et à Jacques et à Jean le frère de Jacques. 

    38 Et il vient à la maison du chef de synagogue; et il voit le tumulte, et ceux qui pleuraient et jetaient de grands cris. 

    39 Et étant entré, il leur dit: Pourquoi faites-vous ce tumulte, et pourquoi pleurez-vous? L’enfant n’est pas morte, mais elle dort. 

    40 Et ils se riaient de lui. Mais les ayant tous mis dehors, il prend le père de l’enfant et la mère, et ceux qui étaient avec lui, et entre là où l’enfant était couchée. 

    41 Et ayant pris la main de l’enfant, il lui dit: Talitha coumi; ce qui, interprété, est: Jeune fille, je te dis, lève-toi. 

    42 Et aussitôt la jeune fille se leva et marcha, car elle avait douze ans; et ils furent transportés d’une grande admiration. 

    43 Et il leur enjoignit fort que personne ne le sût; et il dit qu’on lui donnât à manger.

    Marc 6:1-56

    1 Et il sortit de là, et vint dans son pays; et ses disciples le suivent. 

    2 Et le sabbat étant venu, il se mit à enseigner dans la synagogue; et plusieurs, l’ayant entendu, étaient dans l’étonnement, disant: D’où viennent ces choses à celui-ci? Et quelle est cette sagesse qui lui est donnée, et d’où vient que de tels miracles s’opèrent par ses mains? 

    3 Celui-ci n’est-il pas le charpentier, le fils de Marie, et le frère de Jacques et de Joses et de Jude et de Simon; et ses soeurs ne sont-elles pas ici auprès de nous? Et ils étaient scandalisés en lui. 

    4 Et Jésus leur dit: Un prophète n’est pas sans honneur, si ce n’est dans son pays et parmi ses parents et dans sa maison. 

    5 Et il ne put faire là aucun miracle, sinon qu’il imposa les mains à un petit nombre d’infirmes, et les guérit. 

    6 Et il s’étonnait de leur incrédulité; et il visitait l’un après l’autre les villages à la ronde, en enseignant.

    7 Et il appelle les douze; et il se mit à les envoyer deux à deux, et leur donna autorité sur les esprits immondes. 

    8 Et il leur commanda de ne rien prendre pour le chemin, si ce n’est un bâton seulement, ni sac, ni pain, ni monnaie dans leur ceinture, 

    9 mais d’être chaussés de sandales; et ne portez pas deux tuniques.

    10 Et il leur dit: Partout où vous entrerez dans une maison, demeurez-y jusqu’à ce que vous partiez de là; 

    11 et tous ceux qui ne vous recevront pas et ne vous écouteront pas, quand vous partirez de là, secouez la poussière de dessous vos pieds, pour leur servir de témoignage.

    12 Et étant partis, ils prêchèrent qu’on se repentît, 

    13 et chassèrent beaucoup de démons, et oignirent d’huile beaucoup d’infirmes et les guérirent.

    14 Et le roi Hérode ouït parler de lui, car son nom était devenu public; et il dit: Jean le baptiseur est ressuscité d’entre les morts; et c’est pourquoi les miracles s’opèrent par lui. 

    15 Et d’autres disaient: C’est Élie; et d’autres disaient: C’est un prophète, comme un des prophètes. 

    16 Mais Hérode, ayant appris ce qu’il faisait, dit: C’est Jean que j’ai fait décapiter; il est ressuscité d’entre les morts.

    17 Car Hérode lui-même avait envoyé prendre Jean, et l’avait fait lier dans une prison, à cause d’Hérodias, la femme de Philippe son frère; car il l’avait épousée. 

    18 Car Jean disait à Hérode: Il ne t’est pas permis d’avoir la femme de ton frère. 

    19 Hérodias lui en voulait, et aurait désiré le faire mourir; 

    20 et elle ne pouvait pas, car Hérode craignait Jean, le sachant homme juste et saint, et il le gardait soigneusement; et lorsqu’il l’avait entendu, il faisait beaucoup de choses, et il l’écoutait volontiers.

    21 Et un jour favorable étant venu, lorsque Hérode, le jour anniversaire de sa naissance, donnait un repas à ses grands seigneurs, et aux chiliarques, et aux principaux de la Galilée; 

    22 et la fille de cette même Hérodias, étant entrée et ayant dansé, plut à Hérode et à ceux qui étaient à table avec lui. Et le roi dit à la jeune fille: Demande-moi tout ce que tu voudras, et je te le donnerai. 

    23 Et il lui jura: Tout ce que tu me demanderas, je te le donnerai, jusqu’à la moitié de mon royaume. 

    24 Et elle sortit et dit à sa mère: Que dois-je demander? Et celle-ci dit: La tête de Jean le baptiseur. 

    25 Et aussitôt elle entra avec empressement vers le roi, et fit sa demande, disant: Je veux que sur-le-champ tu me donnes dans un plat la tête de Jean le baptiseur. 

    26 Et le roi en fut très-attristé, mais, à cause des serments et de ceux qui étaient à table avec lui, il ne voulut pas lui manquer de parole. 

    27 Et le roi aussitôt envoya un de ses satellites, et lui commanda d’apporter la tête de Jean. 

    28 Et celui-ci, s’en étant allé, le décapita dans la prison, et apporta sa tête dans un plat, et la donna à la jeune fille; et la jeune fille la donna à sa mère. 

    29 Et ses disciples, l’ayant appris, vinrent et enlevèrent son corps et le mirent dans un sépulcre.

    30 Et les apôtres se rassemblent auprès de Jésus; et ils lui racontèrent tout: et tout ce qu’ils avaient fait, et tout ce qu’ils avaient enseigné. 

    31 Et il leur dit: Venez à l’écart vous-mêmes dans un lieu désert, et reposez-vous un peu; car il y avait beaucoup de gens qui allaient et qui venaient, et ils n’avaient pas même le loisir de manger.

    32 Et ils s’en allèrent dans une nacelle en un lieu désert, à l’écart. 

    33 Et plusieurs les virent qui s’en allaient, et les reconnurent, et accoururent là, à pied, de toutes les villes, et arrivèrent avant eux, et se rassemblèrent auprès de lui. 

    34 Et Jésus, étant sorti, vit une grande foule; et il fut ému de compassion envers eux, parce qu’ils étaient comme des brebis qui n’ont pas de berger; et il se mit à leur enseigner beaucoup de choses.

    35 Et comme l’heure était déjà fort avancée, ses disciples venant à lui, disent: Le lieu est désert et l’heure est déjà fort avancée, 

    36 renvoie-les, afin qu’ils s’en aillent dans les campagnes et les villages d’alentour, et qu’ils s’achètent du pain; car ils n’ont rien à manger. 

    37 Et lui, répondant, leur dit: Vous, donnez-leur à manger. Et ils lui disent: Irons-nous acheter pour deux cents deniers de pain, et leur donnerons-nous à manger? 

    38 Mais il leur dit: Combien de pains avez-vous? Allez et regardez. Et quand ils le surent, ils disent: cinq, et deux poissons. 

    39 Et il leur commanda de les faire tous asseoir par troupes sur l’herbe verte. 

    40 Et ils s’assirent en rangs, les uns de cent, et les autres de cinquante. 

    41 Et ayant pris les cinq pains et les deux poissons, et regardant vers le ciel, il bénit, et rompit les pains et les donna à ses disciples, afin qu’ils les missent devant eux; et il partagea les deux poissons entre tous. 

    42 Et ils mangèrent tous, et furent rassasiés. 

    43 Et ils ramassèrent des morceaux douze paniers pleins, et des restes des poissons. 

    44 Et ceux qui avaient mangé les pains étaient cinq mille hommes.

    45 Et aussitôt il contraignit ses disciples de monter dans la nacelle, et d’aller devant lui à l’autre rive, vers Bethsaïda, tandis qu’il renvoyait la foule. 

    46 Et leur ayant donné congé, il s’en alla sur une montagne pour prier.

    47 Et le soir étant venu, la nacelle était au milieu de la mer, et lui, seul à terre. 

    48 Et les voyant se tourmenter à ramer, car le vent leur était contraire, vers la quatrième veille de la nuit, il vient vers eux, marchant sur la mer; et il voulait passer à côté d’eux. 

    49 Mais eux, le voyant marcher sur la mer, crurent que c’était un fantôme, et ils poussèrent des cris; 

    50 car ils le virent tous, et ils furent troublés. Et aussitôt il parla avec eux, et leur dit: Ayez bon courage; c’est moi; n’ayez point de peur. 

    51 Et il monta vers eux dans la nacelle, et le vent tomba. Et il furent excessivement frappés et étonnés en eux-mêmes; 

    52 car ils n’avaient pas été rendus intelligents par les pains, car leur coeur était endurci.

    53 Et ayant passé à l’autre rive, ils vinrent dans la contrée de Génésareth, et ils abordèrent. 

    54 Et comme ils sortaient de la nacelle, ils le reconnurent aussitôt; 

    55 et ils coururent par tout le pays d’alentour, et se mirent à apporter de tous côtés dans de petits lits ceux qui se portaient mal, là où ils entendaient dire qu’il était. 

    56 Et où que ce fût qu’il entrât, dans les villages, ou dans les villes, ou dans les campagnes, ils plaçaient les infirmes dans les marchés et le priaient de les laisser toucher ne fût-ce que le bord de son vêtement; et tous ceux qui le touchaient étaient guéris.

    Marc 7:1-37

    1 Et les pharisiens et quelques-uns des scribes, qui étaient venus de Jérusalem, s’assemblent auprès de lui. 

    2 Et voyant quelques-uns de ses disciples mangeant du pain avec des mains souillées, c’est-à-dire non lavées…; 

    3 car les pharisiens et tous les Juifs ne mangent pas qu’ils ne lavent soigneusement leurs mains, retenant la tradition des anciens; 

    4 et étant de retour du marché, ils ne mangent pas qu’ils ne soient lavés. Et il y a beaucoup d’autres choses qu’ils ont reçues traditionnellement pour les observer, comme de laver les coupes, les pots, les vases d’airain, et les lits. 

    5 -Sur cela, les pharisiens et les scribes l’interrogent, disant: Pourquoi tes disciples ne marchent-ils pas selon la tradition des anciens, mais mangent-ils du pain avec des mains souillées?

    6 Mais lui, répondant, leur dit: Ésaïe a bien prophétisé de vous, hypocrites; comme il est écrit: “Ce peuple-ci m’honore des lèvres, mais leur coeur est fort éloigné de moi; 

    7 mais ils m’honorent en vain, enseignant comme doctrines, des commandements d’hommes”. 

    8 Car, laissant le commandement de Dieu, vous observez la tradition des hommes, de laver les pots et les coupes; et vous faites beaucoup d’autres choses semblables. 

    9 Et il leur dit: Vous annulez bien le commandement de Dieu, afin de garder votre tradition. 

    10 Car Moïse a dit: “Honore ton père et ta mère”; et: “que celui qui médira de père ou de mère, meure de mort”; 

    11 mais vous, vous dites: Si un homme dit à son père ou à sa mère: Tout ce dont tu pourrais tirer profit de ma part est corban, c’est-à-dire don… 

    12 Et vous ne lui permettez plus de rien faire pour son père ou pour sa mère, 

    13 annulant la parole de Dieu par votre tradition que vous vous êtes transmise les uns aux autres; et vous faites beaucoup de choses semblables.

    14 ayant de nouveau appelé la foule, il leur dit: Ecoutez-moi, vous tous, et comprenez: 

    15 Il n’y a rien en dehors de l’homme, qui, entrant au dedans de lui, puisse le souiller; mais les choses qui sortent de lui, ce sont celles qui souille l’homme. 

    16 Si quelqu’un a des oreilles pour entendre, qu’il entende.

    17 Et quand il fut entré dans la maison, s’étant retiré d’avec la foule, ses disciples l’interrogèrent touchant cette parabole. 

    18 Et il leur dit: Vous aussi, êtes-vous ainsi sans intelligence? N’entendez-vous pas que tout ce qui est de dehors, entrant dans l’homme, ne peut pas le souiller, 

    19 parce que cela n’entre pas dans son coeur, mais dans son ventre, et s’en va dans le lieu secret, purifiant toutes les viandes? 

    20 Et il dit: Ce qui sort de l’homme, c’est là ce qui souille l’homme; 

    21 car du dedans, du coeur des hommes, sortent les mauvaises pensées, les adultères, les fornications, les meurtres, les vols, la cupidité, 

    22 les méchancetés, la fraude, l’impudicité, l’oeil méchant, les injures, l’orgueil, la folie. 

    23 Toutes ces mauvaises choses sortent du dedans et souillent l’homme.

    24 Et se levant, il s’en alla de là vers les frontières de Tyr et de Sidon; et étant entré dans une maison, il ne voulait pas que personne le sût: et il ne put être caché; 

    25 car une femme dont la fille avait un esprit immonde, ayant ouï parler de lui, vint et se jeta à ses pieds; 

    26 (or la femme était grecque, syrophénicienne de race;) et elle le pria qu’il chassât le démon hors de sa fille. 

    27 Et Jésus lui dit: Laisse premièrement rassasier les enfants; car il ne convient pas de prendre le pain des enfants et de le jeter aux chiens. 

    28 Et elle répondit et lui dit: Oui, Seigneur; car même les chiens, sous la table, mangent des miettes des enfants. 

    29 Et il lui dit: A cause de cette parole, va, le démon est sorti de ta fille. 

    30 Et s’en allant en sa maison, elle trouva le démon sorti, et sa fille couchée sur le lit.

    31 Et étant de nouveau parti des confins de Tyr et de Sidon, il vint vers la mer de Galilée, à travers le pays de Décapolis. 

    32 Et on lui amène un sourd qui parlait avec peine, et on le prie pour qu’il lui impose la main. 

    33 Et l’ayant tiré à l’écart, hors de la foule, il lui mit les doigts dans les oreilles; et ayant craché, il lui toucha la langue; 

    34 et regardant vers le ciel, il soupira, et lui dit: Éphphatha, c’est-à-dire, ouvre-toi. 

    35 Et aussitôt ses oreilles s’ouvrirent, et le lien de sa langue se délia, et il parlait distinctement. 

    36 Et Jésus leur enjoignit de ne le dire à personne; mais plus il le leur défendait, d’autant plus ils le publiaient. 

    37 Et ils étaient extrêmement étonnés, disant: il fait toutes choses bien; il fait entendre les sourds et parler les muets.