I – PARABOLE DES VIGNERONS : ( lire ch 12 v 1 à 12 )

    - Il avait encore …… …….. il le leur envoya.

    - L’ayant pris ……

    - Le fils unique du propriétaire représente le ……

    ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

    II- LE TRIBUT : ( lire ch 12 v 13 à 17 )

    - ET étant venus, ils lui disent : Maître, nous savons que …
    - De se confier aux ………

    - …

    - Alors Jésus, répondant, leur dit : …

    ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

    III – LES SADDUCEENS ET LA RESURRECTION : ( lire ch 12 v 18 à 27 )

    - N’êtes-vous pas dans l’erreur précisément par ce que vous ne connaissez pas :
    - ……
    - ni ……

    - OUI- NON

    ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

    IV – RÉPONSE A UN SCRIBE : ( lire ch 12 v 28 à 34 )

    - Tu … ….. le Seigneur ton Dieu,
    - de … ……. et
    - de …… …… et
    - de …… …. et
    - de … ……. et

    - Tu …… ton prochain ……… ….

    ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

    V – LE DON DE LA VEUVE : ( lire ch 12 v 41 à 44 )

    - De nombreux riches y jetaient ……

    - Elle vint et y jeta ……

    - A la grandeur du don,
    - Au cœur de celui qui donne.
    ( relis les v 43 et 44 et souligne la bonne réponse ).

    ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

    VI – LE VERSET CACHE : ( ch 12 v …

    - Tu ……

    ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………


    EXPLICATION DES MOTS DIFFICILES


    12.1 : Paraboles : Comparaisons imagées. Histoires qui nous permettent de comprendre des choses difficiles. L’environna : L’entoura. Pressoir : Machine servant à faire sortir le jus des grains de raisins. Cultivateurs : Paysans.

    12.4 : Meurtrirent : Celui qui deviendra propriétaire à la mort de son père.

    12.7 : L’héritier : Celui qui deviendra propriétaire à la mort de son père.

    12.10 : Maîtresse pierre du coin : grosse pierre que l’on mettait à l’angle extérieur d’une construction et qui servait de base et de base fondement à la maison.

    12.13 : Hérodiens : Parti politique qui groupait les partisans du roi Hérode. ( voir 6.14 )

    12.14 : Apparence : Ce qui se voit en premier chez une personne mais qui n’est pas toujours le reflet exact de la réalité, surtout quand on essaye de paraître meilleur qu’on ne l’est réellement.

    Tribut : impôt. César : Empereur romain. Il dominait alors sur tous les pays au bord de la mer Méditerranée, donc sur la Palestine.

    12.15 : Denier : Pièce de monnaie romaine.

    12.18 : Sadducéens : Secte relieuse composée de gens haut placés. Ils niaient tout ce qu’ils ne comprenaient pas. Moïse : Chef juif qui vivait 1600 ans avant Jésus-Christ. C’est lui qui a écrit les 5 premiers livres de la Bible.

    12.19 : Suscite une postérité : Donne des enfants.

    12.23 : Résurrection : Lorsque Dieu aura redonné la vie à tous les corps morts.

    12.26 : Au paragraphe : Du buisson : C’est une allusion à un chapitre de l’Ancien Testament intitulé : « le Buisson » ( voir ch 2 v 26 )

    12.28 : Scribes : Hommes qui savaient lire et écrire et qui enseignaient la loi de Dieu au peuple.

    12.31 : Tu aimeras ton prochain : Tu aimeras ton frère, ton voisin, celui qui vit à côté de toi.

    12.33 : Holocaustes : Sacrifices, offrandes où la victime ( un animal ) était brûlée entièrement.

    12.41 : Trésor du Temple : Tronc ; lieu où les fidèles mettaient leurs dons.

    12.42 : Veuve : Femme dont le mari est mort. Pite : La plus petite pièce de monnaie de l’époque.

    Quadrant : Un quart de sou romain.

    12.44 : Superflu : ce que l’on a en trop. Indigence : Ce qui lui était nécessaire dans sa grande pauvreté. Subsistance : Tout ce qui lui permettait de vivre.

    Marc 12:1-44

    1 Et il se mit à leur dire en paraboles: Un homme planta une vigne, et l’environna d’une clôture, et y creusa une fosse pour un pressoir, et y bâtit une tour; et il la loua à des cultivateurs et s’en alla hors du pays. 

    2 Et en la saison, il envoya un esclave aux cultivateurs pour recevoir des cultivateurs du fruit de la vigne; 

    3 mais eux, le prenant, le battirent et le renvoyèrent à vide. 

    4 Et il leur envoya encore un autre esclave; et à celui-là ils lui meurtrirent la tête, et le couvrirent d’outrages. 

    5 Et il en envoya un autre, et celui-là ils le tuèrent; et plusieurs autres, battant les uns, et tuant les autres. 

    6 Ayant donc encore un unique fils bien-aimé, il le leur envoya, lui aussi, le dernier, disant: Ils auront du respect pour mon fils. 

    7 Mais ces cultivateurs-là dirent entre-eux: Celui-ci est l’héritier; venez, tuons-le, et l’héritage sera à nous. 

    8 Et l’ayant pris, ils le tuèrent et le jetèrent hors de la vigne. 

    9 Que fera donc le maître de la vigne? Il viendra et fera périr les cultivateurs et donnera la vigne à d’autres.

    10 Et n’avez-vous pas même lu cette écriture: “La pierre que ceux qui bâtissaient ont rejetée, celle-là est devenue la maîtresse pierre du coin; 

    11 est de par le *Seigneur, et est merveilleuse devant nos yeux”?

    12 Et ils cherchaient à se saisir de lui; et ils craignirent la foule, car ils connurent qu’il avait dit cette parabole contre eux; et le laissant, ils s’en allèrent.

    13 Et ils lui envoient quelques-uns des pharisiens et des hérodiens pour le surprendre dans ses paroles. 

    14 Et étant venus, ils lui disent: Maître, nous savons que tu es vrai, et que tu ne t’embarrasses de personne; car tu ne regardes pas à l’apparence des hommes, mais tu enseignes la voie de Dieu avec vérité. Est-il permis de payer le tribut à César, ou non? Payerons-nous, ou ne payerons-nous pas? 

    15 Et lui, connaissant leur hypocrisie, leur dit: Pourquoi me tentez-vous? Apportez-moi un denier, que je le voie. Et ils le lui apportèrent. 

    16 Et il leur dit: De qui est cette image et cette inscription? Et ils lui dirent: De César. 

    17 Et Jésus, répondant, leur dit: Rendez les choses de César à César, et les choses de Dieu à Dieu! Et ils étaient dans l’étonnement à son sujet.

    18 Et les sadducéens, qui disent qu’il n’y a pas de résurrection, viennent à lui; et ils l’interrogèrent, disant: 

    19 Maître! Moïse nous a écrit que si le frère de quelqu’un meurt et laisse une femme, et ne laisse pas d’enfants, son frère prenne sa femme et suscite de la postérité à son frère. 

    20 Il y avait sept frères; et le premier prit une femme, et en mourant ne laissa pas de postérité; 

    21 et le second la prit et mourut; et lui non plus ne laissa pas de postérité; et le troisième de même; 

    22 et les sept la prirent et ne laissèrent pas de postérité. La dernière de tous, la femme aussi mourut. 

    23 Dans la résurrection, quand ils ressusciteront, duquel d’entre eux sera-t-elle la femme? Car les sept l’ont eue pour femme. 

    24 Et Jésus, répondant, leur dit: N’est-ce pas à cause de ceci que vous errez, c’est que vous ne connaissez pas les écritures, ni la puissance de Dieu? 

    25 Car quand on ressuscite d’entre les morts, on ne se marie, ni on n’est donné en mariage, mais on est comme des anges dans les cieux. 

    26 Et quant aux morts et à ce qu’ils ressuscitent, n’avez-vous pas lu dans le livre de Moïse, au titre: “Du buisson”, comment Dieu lui parla, disant: “Moi, je suis le Dieu d’Abraham, et le Dieu d’Isaac, et le Dieu de Jacob”? 

    27 Il n’est pas le Dieu des morts, mais des vivants. Vous êtes donc dans une grande erreur.

    28 Et l’un des scribes, qui les avait ouïs disputer, voyant qu’il leur avait bien répondu, s’approcha et lui demanda: Quel est le premier de tous les commandements? 

    29 Et Jésus lui répondit: Le premier de tous les commandements est: “Écoute, Israël, le *Seigneur notre Dieu est un seul *Seigneur; 

    30 et tu aimeras le *Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, et de toute ton âme, et de toute ta pensée, et de toute ta force”. C’est là le premier commandement. 

    31 Et le second lui est semblable: “Tu aimeras ton prochain comme toi-même”. Il n’y a point d’autre commandement plus grand que ceux-ci. 

    32 Et le scribe lui dit: Bien, maître, tu as dit selon la vérité, car il y en a un, et il n’y en a point d’autre que lui; 

    33 et que de l’aimer de tout son coeur, et de toute son intelligence, et de toute son âme, et de toute sa force, et d’aimer son prochain comme soi-même, c’est plus que tous les holocaustes et les sacrifices. 

    34 Et Jésus, voyant qu’il avait répondu avec intelligence lui dit: Tu n’es pas loin du royaume de Dieu. Et personne n’osait plus l’interroger.

    35 Et comme il enseignait dans le temple, Jésus répondit et dit: Comment disent les scribes que le Christ est fils de David? 

    36 Car David lui-même a dit par l’Esprit Saint: “Le *Seigneur a dit à mon seigneur: Assieds-toi à ma droite, jusqu’à ce que je mette tes ennemis pour marchepied de tes pieds”. 

    37 David lui-même donc l’appelle seigneur; et comment est-il son fils? Et la grande foule prenait plaisir à l’entendre.

    38 Et il leur disait dans son enseignement: Gardez-vous des scribes, qui se plaisent à se promener en longues robes et qui aiment les salutations dans les places publiques, 

    39 et les premiers sièges dans les synagogues, et les premières places dans les repas; 

    40 qui dévorent les maisons des veuves, et pour prétexte font de longues prières;-ceux-ci recevront une sentence plus sévère.

    41 Et Jésus, étant assis vis-à-vis du trésor du temple, regardait comment la foule jetait de la monnaie au trésor; et plusieurs riches y jetaient beaucoup. 

    42 Et une pauvre veuve vint, et y jeta deux pites, qui font un quadrant. 

    43 Et ayant appelé ses disciples, il leur dit: En vérité, je vous dis que cette pauvre veuve a plus jeté au trésor que tous ceux qui y ont mis; 

    44 car tous y ont mis de leur superflu, mais celle-ci y a mis de son indigence, tout ce qu’elle avait, toute sa subsistance.